Il est important de connaître la terminologie et les procédures courantes relatives à la planification préalable des soins de fin de vie.

La connaissance des termes utilisés en planification préalable des soins et pour décrire les traitements de fin de vie permet de créer un plan qui reflète réellement les volontés d’une personne.
Nous vous conseillons d’utiliser certains des termes suivants dans la rédaction de votre plan préalable de soins :

Consentement éclairé : permission d’effectuer des tests ou des traitements médicaux donnée par une personne à des prestataires de soins, après que ces derniers aient expliqué en détail les risques que peuvent entraîner les interventions proposées; le consentement peut être donné verbalement ou par écrit (signature d’un formulaire).

Dialyse : intervention médicale permettant de nettoyer le sang lorsque les reins ne peuvent plus s’en charger.

Intraveineuse : mode d’administration de liquides par voie veineuse (la veine d’une main, par exemple).

Maintien des fonctions vitales au moyen d’interventions médicales : recours à des procédures médicales ou chirurgicales artificielles (sonde alimentaire, respirateur, dialyse, médication, RCR) pour réanimer un patient ou le maintenir en vie, et sans lesquelles il mourrait.

Maladie terminale : état de santé ne pouvant être guéri, causé par une blessure ou une autre maladie; même avec des mesures de maintien en vie, une maladie terminale mène au décès après quelques semaines ou quelques mois — les mesures de maintien en vie ne font que retarder le décès.

Dialysis is a medical procedure that cleans your blood when your kidneys can no longer do so.

Mandataire : personne désignée pour prendre des décisions médicales et pour donner son consentement (ou le refuser) au nom d’une personne devenue incapable de communiquer elle-même ses volontés; le mandataire est parfois appelé fondé de pouvoir, représentant, agent, détenteur d’une procuration relative aux soins de la personne, décideur au nom d’autrui, etc. Les conditions et les responsabilités diffèrent d’une province ou d’un territoire à l’autre. Il est important de vérifier les renseignements spécifiques au lieu de résidence.

Mesures visant le confort : traitements (analgésiques, soutien psychologique, soins physiques, oxygène, etc.) visant à rendre le patient confortable, et non à le garder en vie ou à guérir une maladie.

Mort naturelle : choisir une mort naturelle, c’est prendre la décision de ne recevoir AUCUN traitement ni intervention qui pourrait retarder le décès. Cette décision s’applique seulement à l’approche d’un décès causé par des causes naturelles.

Plan préalable de soins : résumé verbal ou écrit des souhaits ou des directives fournies par une personne adulte apte concernant le type de soins qu’elle souhaite recevoir ou ne pas recevoir dans l’éventualité où elle ne pourrait plus s’exprimer elle-même. Les éléments du plan préalable de soins peuvent être inscrits dans un document ou simplement expliqués à la personne autorisée à parler au nom du patient, comme un mandataire . Ce plan peut orienter un mandataire si un fournisseur de soin de santé lui demande de prendre des décisions au nom du patient adulte concernant un traitement.

Planification préalable des soins : processus de réflexion et de communication permettant à une personne de réfléchir sur ses valeurs et ses souhaits, et de faire connaître aux autres ses préférences en matière de soins de santé et personnels dans l’éventualité où elle serait incapable d’accepter ou de refuser elle même des traitements ou d’autres soins. La planification préalable des soins signifie qu’il faut avoir des discussions avec la famille et les amis, particulièrement avec le mandataire la personne autorisée à s’exprimer au nom d’un patient incapable de le faire pour lui même. Ce processus peut également comprendre la rédaction des souhaits et même des discussions avec des fournisseurs de soins de santé ainsi que des professionnels des domaines financier et juridique.

Prestataire de soins ou professionnel de la santé : personne ayant reçu un permis, un agrément ou une accréditation lui permettant de prodiguer des soins de santé dans la province ou le territoire où elle pratique (exemples : un médecin, une infirmière, un travailleur social, etc.).

Procuration relative aux soins de la personne (ou procuration, délégation de pouvoir, etc.) : termes désignant un instrument juridique donnant le droit à une personne de parler au nom d’une autre (et de prendre des décisions de nature médicale); il s’agit habituellement d’un document signé devant témoin qui précise les responsabilités du mandataire. Les conditions et les responsabilités diffèrent d’une province ou d’un territoire à l’autre. Il est important de vérifier les renseignements spécifiques au lieu de résidence.

Réanimation cardio-respiratoire (RCR) : interventions médicales visant à redémarrer le battement cardiaque et la respiration d’un patient lorsque son cœur et ses poumons ont cessé de fonctionner de façon inattendue. La RCR comprend notamment le recours au bouche-à-bouche, aux compressions thoraciques, à la défibrillation ou à un respirateur (ou ventilateur).

Soins de fin de vie : soins de santé prodigués à la fin de la vie du patient; ces soins sont axés sur les volontés qu’a exprimées le patient quant à la façon dont il souhaite vivre les derniers jours ou les dernières semaines de sa vie, et sur le confort du patient jusqu’à son décès.

Soins palliatifs : soins prodigués à une personne souffrant d’une maladie limitant la qualité de vie, qui visent à maintenir la qualité de vie, c’est-à-dire à garder le patient confortable et à soulager sa douleur; les soins palliatifs peuvent comprendre des médicaments, des traitements, des soins physiques, des services psychosociaux ou du soutien spirituel, le tout destiné tant au patient qu’aux proches qui prennent soin de ce dernier.

Sonde alimentaire : dispositif servant à nourrir une personne qui n’est plus capable d’avaler.

Symptômes : signes d’un mauvais état de santé (exemples : douleur, vomissements, perte d’appétit, fièvre, etc.).

Tuteur et curateur public : lorsqu’une personne n’est plus apte à prendre ses décisions, qu’elle n’a pas désigné de mandataire ou que des membres de sa famille ne sont pas d’accord quant aux soins à prodiguer, le tuteur et curateur public de la province ou du territoire peut alors être désigné pour prendre des décisions au nom du patient.

Ventilateur ou respirateur : appareil de respiration servant à aider une personne devenue incapable de respirer d’elle-même.

*Nos remerciements à Fraser Health Authority pour nous avoir fourni la version originale anglaise de ces définitions.