Conversation cookiesIl peut être difficile tant pour les patients que pour leurs proches et leur équipe soignante de trouver un bon moyen de briser la glace quand il s’agit de parler de soins de fin de vie. Situé à Victoria (Colombie-Britannique), l’entreprise Life and Death Matters propose une méthode originale d’amorcer le dialogue tout en douceur.

Les biscuits-causerie ressemblent beaucoup aux biscuits chinois, mais au lieu de prédire l’avenir, ils vous invitent à en parler. Ils contiennent des messages interactifs qui vous invitent à exprimer vos espoirs et vos inquiétudes face à la fin de vie dans un contexte agréable. Certains messages suscitent la réflexion, d’autres facilitent le dialogue sur la qualité de la vie et de la fin de vie des personnes malades. Ils vous invitent, par exemple, à exprimer vos craintes face au dialogue sur la mort ou vous demandent ce que vous diriez si vous pouviez parler à vos funérailles.

Kath Murray, cofondatrice de Life and Death Matters, souligne que les biscuits peuvent être utilisés dans diverses situations. « C’est une façon originale d’amener les gens à s’exprimer dans une réunion de famille ou dans le cadre d’une séance d’information publique », dit-elle. « Le simple geste de servir des biscuits-causerie sur un plateau à une réunion peut susciter des échanges intéressants et une autoréflexion ». Vous trouverez sur le site Web de Life and Death Matters différentes façons d’utiliser les biscuits-causerie.

Cette invention d’origine canadienne a reçu un accueil favorable de la part des équipes de soins palliatifs au Canada et aux États-Unis. Dans un hôpital du Nebraska, par exemple, on distribue des biscuits-causerie au personnel et on l’invite à afficher les réponses sur un babillard à l’entrée principale afin de promouvoir la planification préalable des soins.

Pour obtenir plus de renseignements sur les biscuits-causerie ou pour en commander en prévision de votre prochaine réunion, conférence ou activité, visitez le site web. (en anglais seulement)