Infirmière aux urgences à Calgary, Ashley Horton, 26 ans, a vu de nombreuses familles faire face au décès d’un être cher. Mais une expérience touchant sa propre famille lui a fait comprendre comment ces situations de fin de vie — et les discussions les entourant — peuvent être difficiles.

« Ma mère est tombée malade très soudainement, et bien que j’avais vu tant de familles passer par là dans le passé, je n’avais jamais compris à quel point c’était une expérience épouvantable. Nous avons dû prendre beaucoup de décisions. Quand je repense à tout ça, je réalise comment il est important de planifier à l’avance et de se préparer en vue de l’avenir. »

Mme Horton utilise maintenant cette expérience pour aider les autres, offrant son soutien et sa compassion aux familles et les aidant à amorcer des discussions difficiles mais si importantes.

« Le meilleur conseil que je peux donner aux gens est de s’informer, ajoute-t-elle. Les gens doivent connaître les traitements médicaux, comprendre ce qui peut se passer en fin de vie et réfléchir à ce qui est important pour eux. Et plus important encore, ils doivent parler de tout cela à leurs proches, afin que ces derniers puissent les aider si les choses tournent mal. On se doit ça à soi-même, et à nos proches. »